L’Etat se réconcilie avec les mennonites

Tavannes, le 20 avril 2019

 

La communauté mennonite suisse a donné une réponse positive à la demande de pardon officielle du gouvernement bernois pour les persécutions subies par le passé. Une démarche qui s’inscrit dans un processus de réconciliation. 

 

«Oui, nous pardonnons». Telle a été la réponse de la communauté mennonite suisse le 20 avril à Tavannes; un pas de plus vers la réconciliation. 

 

Une relation en chantier

Samedi dernier, le gouvernement exécutif bernois représenté par son président Christoph Neuhaus ainsi que le délégué aux affaires ecclésiastiques Martin Koelbing, s’est déplacé à Tavannes. L’endroit et la date de la cérémonie ont été savamment choisis; la partie officielle a eu lieu dans le chantier de l’ancien arsenal en passe de devenir le nouveau lieu de culte de l’église évangélique mennonite de Tavannes (EEMT). Quant à la date, entre Vendredi saint et Pâques, elle a été un symbole du renouveau relationnel. Ce «oui, nous pardonnons» fait suite à une démarche engagée le 11 novembre 2017. Lors de la nuit des religions à Berne, Christoph Neuhaus avait demandé pardon à la communauté mennonite pour ce que les anabaptistes ont enduré dans le canton de Berne. Il s’était référé notamment aux mandats anti-anabaptistes des 16eau 18esiècles et à leur mise en application.

 

Déclaration historique

Trois délégués de chacune des treize églises mennonites suisses étaient présents en plus de Sandra Moy et Nadine Linder, qui représentaient la Paroisse réformée Haute-Birse. Dans son intervention, le secrétaire général de la Conférence mennonite suisse (CMS) Jürg Bräker s’est basé sur un extrait du Sermon sur la montagne, rappelant l’importance du non-jugement, aussi valable pour les mennonites, qui n’ont pas manqué de relever leur attitude pas toujours conforme à l’enseignement de Jésus. La déclaration officielle a par la suite été prononcée par Lukas Amstutz et Christian Sollberger, co-présidents de la CMS et pasteur de l’EEMT pour le second. Réconciliation et recherche de paix forment les lignes directrices de ce texte signé par les délégués.

 

Tilleul de la paix

C’était finalement au tour de Christoph Neuhaus de réitérer sa demande de pardon et son souhait de voir des relations rétablies entre l’Eglise et l’Etat. Une allocution fort applaudie par l’auditoire. Des paroles aux actes; il a offert un tilleul à la communauté mennonite. Celui-ci a été planté derrière l’ancien arsenal et restera la preuve d’une démarche en route vers un dialogue paisible entre l’Etat et l’Eglise, à l’image du chantier à Tavannes, qui devrait quant à lui voir son achèvement à la fin de l’année.

Contact pour les médias: 

Jürg Bräker, secrétaire général de la Conférence Mennonite Suisse

Téléphone: 031 530 21 76, E-Mail: juerg.braeker@menno.ch 

Église évangélique mennonite EEMT

Chemin de Belfond 37

CH - 2710 Tavannes

 Dons     Impressum   ―   Contact     Images      Location     Login