Rester connecté

La pensée de la semaine | suite au dimanche 6 mars 2016 à l'EEMT

Jésus-Christ, notre espérance

 

1 Timothée 1 : 1


Résumé

 

1 Timothée 1 : 1
Paul rédige un courrier à son fils spirituel, ami de longue date et partenaire de mission. Né d’un couple mixte (juif et non-juif), sérieux dans son engagement et disponible à servir Dieu de manière « pleine », Timothée accueille ce courrier qui sera suivi d’autres écrits de son père spirituel.
Paul débute par l’essentiel : Jésus-Christ, notre espérance. Il s’agit d’un résumé du résumé du message biblique. L’espérance chrétienne, la motivation réelle de tout disciple porte un nom : Jésus-Christ.
 
Un « push » en provenance du ciel
La communication d’aujourd’hui tend à réduire et à résumé au maximum les informations. Partant du grand reportage, en passant par l’article de fond, la brève, puis finalement la notification (ou le push) des applications sur téléphone mobile, la communication à connu une profonde mutation des dernières années. L’information essentielle doit pouvoir se lire en un coup d’œil.
« Jésus-Christ, notre espérance » est un push en provenance du ciel. C’est un résumé qui se lit en un coup d’œil. Une source d’espérance, un moteur extraordinairement puissant qui peut se saisir en coup d’œil, à tout moment et partout.
 
L’espérance traverse le message biblique et vient à nous, ici et aujourd’hui
Dès le premier Testament, l’espérance que Dieu inscrit dans la vie humain traverse le message biblique dans son eniter. L’espérance d’une restauration d’Israël, l’espérance d’une nouvelle Jérusalem, l’espérance d’un « serviteur-sauveur » dans le prophète Esaïe, puis finalement, l’espérance d’une humanité nouvelle faisait déjà son apparition dans le premier Testament.
 
Mais c’est bien l’espérance chrétienne qui, aujourd’hui et depuis deux millénaires, motive des millions de personnes à travers les générations à recevoir un moteur de vie, dans les petites exigences comme dans les grands projets.
 
Ainsi en est-il pour vous. Qu’il s’agisse de votre situation personnelle que Dieu connaît, qu’il s’agisse de votre défi en couple ou encore la problématique de votre famille, Jésus-Christ est l’espérance pour vous. Rien ne peut l’arrêter, ni même la mort ne peut mettre un frein à l’espérance qu’Il inscrit dans votre vie.

Plus nous avançons dans le temps, plus nous réalisons que les défis et les problématiques globales seront élevées. Là aussi, l’espérance pour l’avenir de notre monde porte un nom : Jésus-Christ.

Pour votre situation personnelle, ici et maintenant, Jésus-Christ veut se révéler comme l’espérance d’une transformation.

Pour la situation de notre monde, les grandes questions globales et l’avenir en général, la porte d’espérance sur des solutions et un monde nouveau qui vient porte le même nom : Jésus-Christ.

Pour aller plus loin...

2 questions

  1. Je me réjouis du « push » de Paul à Timothée, soit l’information que Jésus-Christ est l’espérance. Pour comprendre les conséquences concrètes de cette affirmation, je vais lire la première lettre de Paul à Timothée.
  2. Notre espérance doit se renouveler. Espérance dans l’AT (QAVAH), espérer, attendre, être plein d’espoir, confiance, se confier. Je découvre, en apprenant Esaïe 40,31 par coeur, à quel animal le prophète Esaïe compare l’espérance renouvelée.

 

Action concrète pour la semaine

Cette semaine je prie le Saint-Esprit qu’il me montre comment je peux rédiger une lettre d’espérance. Une situation que je médite, que je connais et qui travaille mon cœur depuis plusieurs mois, voire plusieurs années. Je CHOISIS de vivre et de communiquer l’espérance.
« Saint-Esprit montre-moi l’espérance dans cette situation. Et Saint-Esprit inspire-moi pour rédiger une lettre d’espérance à la personne concernée. Amen »
 

 

Bonne semaine – Christian Sollberger

Interview de Bono du groupe U2 : Jésus-Christ, notre espérance


Église évangélique mennonite EEMT

Route de Pierre-Pertuis 30

CH - 2710 Tavannes

 Dons     Impressum   ―   Contact     Images      Location     Login