Rester connecté

La pensée de la semaine | suite au dimanche 5 mars 2017 à l'EEMT

Je me tiens à la porte et je frappe

Apocalypse 3:14-22

 

Résumé

L’Eglise de Laodicée se définit comme riche, n’ayant besoin de rien… Jésus, Lui, vient donner un point de vue bien différent : « et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu …».

Malgré Son grave décret du verset 16 de vomir l’église de Laodicée de Sa bouche, Jésus décide de ne pas s’arrêter là, et veut lui offrir « mieux ». Il souhaite la même chose pour l’Eglise aujourd’hui.

 

Puis cette lettre s’adresse aussi à des personnes : « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui et lui avec moi ».

Jésus attend, Il ne force pas la porte, ne manipule pas, choisit de ne pas avoir de pouvoir sur la personne avec qui Il désire entrer en relation, avec qui Il aurait tant de joie à échanger.

La première condition que la porte s’ouvre, après que Jésus y a frappé, c’est que le propriétaire l’ait entendu.

« Si quelqu’un entend ma voix » C’est pour cette séquence précise que le chrétien est appelé à prier. Là, tout peut se jouer, cette séquence où la faculté d’entendre ne dépend pas uniquement de paramètres rationnels, mais où le Saint-Esprit peut intervenir afin que les « oreilles se débouchent », que Son souffle soit perceptible.

 

« Et qu’il ouvre la porte ». Une fois que le propriétaire a entendu, il lui appartient à lui, et à lui seul d’ouvrir ou non.

A ce stade, plus de marge de manœuvre pour Jésus, par respect pour le propriétaire.

Mais ce qui est grandiose, c’est que si ce même propriétaire se décide d’ouvrir la porte à Jésus, Jésus ne se contente pas de rester sur le pas de la porte. Il va directement à table et mange avec lui, Il désire une rencontre riche, pleine, complète, en face à face avec le lui.

 

Une action pour la semaine

Au sein de l’église, se souvenir que si l’Eglise a amassé des bonnes choses, c’est par pure grâce de Dieu. Continuons de Lui dire merci pour sa générosité, aussi pour l’EEMT.

Question :

· Est-ce Dieu me demande de prier ou de reprendre la prière pour quelqu’un, afin qu’il entende la voix de Jésus, car s’il entend Sa voix, il a ensuite cette liberté d’ouvrir la porte de son cœur.

· Est-ce que, Jésus frappe à ma porte pour me proposer un « plus » dans un domaine précis de ma vie, un nouveau pas auquel je n’ai pas pensé jusqu’à présent, une étape de croissance ?

 

Jean-Marc Knuchel

Église évangélique mennonite EEMT

Route de Pierre-Pertuis 30

CH - 2710 Tavannes

 Dons     Impressum   ―   Contact     Images      Location     Login